Pourquoi la transition ?

/Pourquoi la transition ?
Pourquoi la transition ? 2016-12-04T11:09:15+00:00
Loading...

Transcription

Alors nous n’aurons pas un regard alarmiste.

Il n’y a pas d’êtres humains qui détruisent la planète, il y a juste des humains qui sont jeunes sur une planète qui est mature. Il y a 4,6 milliards d’années, la planète s’est créée. A 3,8 milliards la vie s’y est installée. Et depuis il y a une évolution, chaque strate de vie a créé les strates de vie suivantes. Si je réduis 3,8 milliards d’années à 38 ans, l’humain est apparu il y a 4 mois.

Donc c’est pas un méchant humain, (c’est) un enfant qui fait des bêtises, qui doit rectifier son tir. Et nous sommes en ce moment dans ce carrefour de transition où nous devons rectifier notre tir.

Qu’est ce que l’on a fait de dysfonctionnel ?

Premièrement et avant tout, c’est de ne pas avoir considéré toutes les strates de la nature d’une manière équivalente. On s’est mis en humanocentrique (c’est un mot inventé, n’allez pas chercher dans le dictionnaire), en égoïste. On s’est mis en haut d’une pyramide et tout ce monde autour de nous était fait pour nous, pour nous appartenir et on l’a pillé sans modération.

Pourtant les Amérindiens connaissaient l’équilibre de la nature.

Notre premier défi va être donc de recréer un design humain, sortir de ce monde industriel qui ne respecte pas toutes les strates de la nature. C’est-à-dire du monde végétal, du monde minéral, du monde animal, du monde humain et les mondes visibles et invisibles. Tous ceux-là sont des mondes qui existent et qui sont en inter-relation avec nous. Il n’y a pas le monde humain isolé de tous ces autres mondes. Nous avons créé dans ce monde industriel des dépendances au pétrole.

Et pourquoi la transition ?

  • Parce que le pétrole à toutes fins pratiques diminue. Ce n’est pas la fin du pétrole mais c’est la fin d’un pétrole bon marché. On a mis tous nos œufs dans le même panier, c’est une erreur. Principe permaculturel : diversifier.
  • Et on a bien sûr, les changements climatiques. On nous avait prévenu en 1992 au Sommet de Rio. On en a pas tenu compte. Les gouvernements commencent (tout) juste à dire : « oui, il y a vraiment des changements climatiques». Nous ne sommes pas prêts.
  • Et le troisième défi va être l’économie, le monde industriel a créé une économie où l’humain est exploité pour consommer, produire. Pour produire et consommer.

Comment se préparer à cette transition ?

La permaculture nous aide. La boite à outils de la permaculture nous aide à refaire un design, à repenser au design. Il va falloir re-designer le monde industriel mais re-designer notre propre design de vie, re-designer notre environnement, re-designer notre façon de nous alimenter, de nous véhiculer, re-designer nos villes.

On dit que d’ici 2050-2060, il va y avoir 75 % des gens qui vont vivre dans des villes, elles n’ont pas été conçues pour nourrir autant de gens. Les campagnes se vident, et il était prévu que la nourriture vienne de la campagne.

Comment se préparer, nous, individuellement ?

Bien sûr, tous le monde voudrait que le gouvernement change, que les sociétés changent mais surtout que le voisin change.

La transition commence par soi-même.

Je vais d’abord suggérer de refaire son design de vie. La première chose qui est importante à savoir est « est-ce que je suis dans l’expression de mon talent ? » Si vous vous levez le matin et que c’est lourd, et que vous devez aller au travail pour gagner un salaire et faire vos loisirs ailleurs. Regardez dans vos loisirs… Peut-être que l’expression de vos loisirs devraient être l’expression de votre vie.

La niche, exprimer qui on est, on doit se lever le matin avec la pêche !

Non, ça ne va pas mal dans ce monde.  Oui, on est capable de s’exprimer dans cette transition. Et c’est excitant une transition. Tout est permis en ce moment. Les oreilles sont ouvertes. Il y a 20 ans, on était des extra-terrestres, maintenant on nous trouve intéressants.

Donc les permaculteurs ont cet avantage par rapport à ceux qui ne savent pas, ils ont des outils pour transformer leur propre vie.

Nos coordonnées

UCIT AISBL
201 rue de Hamme-Mille
1390 Néthen
Belgique